S'ils osent, alors nous aussi ! Als zij durven dan durven wij ook ! - Page 2

  • Un travailleur malheureux/ Een ongelukkige werknemer

    Le ministre fédéral François Bellot, interviewé hier à l'émission "L'Esprit Clair" sur la Première, a déclaré ceci :

    " On m'a rappeler à devenir Ministre à un âge où d'autres prennent leur pension"

    Nous, citoyens belges, nous sommes de tout cœur avec lui, pour avoir été obligé de rempiler comme Ministre, avec un salaire de 10.482 euros par mois, NET, http://www.jobat.be/fr/articles/voici-ce-que-gagnent-les-ministres-du-gouvernement-michel-i/ sans compter les avantages qui lui sont attribué en tant que dirigeant du pays.

    Nous sommes vraiment désolé d'apprendre qu'il n'a pas eu le droit de refuser un mandat, qui lui apporte un beau salaire et une pension de plusieurs milliers d'euros par mois.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    De minister van mobiliteit François Bellot in "L'Esprit clair" op Radio la Première :

    " Ze hebben mij terug geroepen op een leeftijd waar een ander op pensioen gaat" Ocherme !

    De belgen zijn echt bedroefd te horen dat Bellot geen keuze had, om een loon van 10.482 euros en een pensioen van enkele duizenden euro's per maand te wijgeren

     

     

     

     

     

  • Juste une question de finesse

    http://deredactie.be/cm/vrtnieuws.deutsch/nachrichten/1.2976280

     

    Une école francophone de Woluwe-Saint-Lambert supprime le cadeau de la fête des mères. Un bricolage qui est pourtant une véritable institution dans nos écoles. Cette annonce a provoqué un tollé général.

    Dominique Paquot, le directeur de l'école, explique cette décision par le fait que certains enfants se retrouvent aujourd'hui au sein d'une composition familiale parfois compliquée. Est-ce pour autant qu'il faut priver les enfants d'un cadeau à leur(s) maman(s). En cas de situation plus délicate, comme le décès d'une maman, je pense personnellement qu'en tant que bon "psychologue", on peut toujours trouver une bonne raison d’essuyer les larmes d'un enfant en lui apportant une possibilité d'offrir son cadeau à quelqu'un d'autre.

    La récupération de la N-va, déclarant je cite : "Avons-nous totalement délaissé l'intégration ? Ceci n'est pas un signe de respect, mais bien de lâcheté" est à mes yeux une honte.

    S'il y a bien un parti qui n'a pas de leçon a donner sur l'intégration, c'est bien la N-va, au vu de la manière dont elle applique ses propres lois à ce sujet en périphérie, envers les non néerlandophones !