Juste une question de finesse

http://deredactie.be/cm/vrtnieuws.deutsch/nachrichten/1.2976280

 

Une école francophone de Woluwe-Saint-Lambert supprime le cadeau de la fête des mères. Un bricolage qui est pourtant une véritable institution dans nos écoles. Cette annonce a provoqué un tollé général.

Dominique Paquot, le directeur de l'école, explique cette décision par le fait que certains enfants se retrouvent aujourd'hui au sein d'une composition familiale parfois compliquée. Est-ce pour autant qu'il faut priver les enfants d'un cadeau à leur(s) maman(s). En cas de situation plus délicate, comme le décès d'une maman, je pense personnellement qu'en tant que bon "psychologue", on peut toujours trouver une bonne raison d’essuyer les larmes d'un enfant en lui apportant une possibilité d'offrir son cadeau à quelqu'un d'autre.

La récupération de la N-va, déclarant je cite : "Avons-nous totalement délaissé l'intégration ? Ceci n'est pas un signe de respect, mais bien de lâcheté" est à mes yeux une honte.

S'il y a bien un parti qui n'a pas de leçon a donner sur l'intégration, c'est bien la N-va, au vu de la manière dont elle applique ses propres lois à ce sujet en périphérie, envers les non néerlandophones !

 

Les commentaires sont fermés.